Courses

3 conseils essentiels pour optimiser sa chaîne logistique

16 avril 2018

Vous avez souvent une baisse de ventes au sein de votre entreprise ? Cette situation peut être due à une chaîne logistique mal organisée ou peu performante. Au fil du temps, de nombreuses activités inhérentes à l’entreprise dont la mondialisation, les restructurations, les rachats, l’externalisation et les lancements de nouveaux produits peuvent empêcher votre chaîne logistique de réaliser comme il se doit vos objectifs stratégiques. Face à cette situation, il faut penser à une optimisation. En effet, l’optimisation de la chaîne logistique suppose une bonne compréhension du niveau d’exigence d’un marché et la mise en œuvre de solutions adaptées qui permettront de répondre à des attentes multiples comme la réactivité, le coût, la flexibilité, la visibilité sur toute la chaîne, l’impact environnemental et l’adaptation dynamique. Mais pour beaucoup d’entreprises, lutter contre la complexité s’apparente à une bataille perdue d’avance. C’est pour cette raison que nous allons vous donner dans cet article, trois conseils importants pour optimiser votre chaîne logistique. Une chaîne logistique optimisée permet à la fois de servir mieux ses clients et de limiter les stocks, qui représentent un risque et un coût.

1 – Réduire les coûts de gestion logistique

Dans le but de simplifier la chaîne logistique et pour éviter à un manque d’espace, de plus en plus de compagnies ont recours à de l’entreposage externe. TransGlobe Logistiques est par exemple un site canadien d’entreposage de marchandises capable de fournir de l’espace dans la majorité des grands centres à travers le monde. Cependant, ces activités d’entreposage, de traitement et de transport des produits peuvent représenter des coûts logistiques importants pour une entreprise. Afin de réduire ces coûts de gestion logistique, les entreprises doivent respecter quelques règles fondamentales à savoir :

  • une gestion efficace du catalogue produit en concentrant sur les références de produits les plus fréquemment vendus et d’abandonner la vente celles qui sont rarement achetées par les clients afin de ne pas surcharger la gestion d’entrepôt ;
  • la mutualisation de l’entreposage permet de réduire le prix unitaire sur certains produits comme l’emballage. Ainsi donc, au lieu de faire des économies sur la qualité, vous pouvez profiter des baisses de coût dues à l’augmentation des volumes de commandes ;
  • L’amélioration de la circulation des flux physiques et humains par la recherche des gains de productivité en adaptant l’implantation des zones de réception, de stockage, de préparation et d’expédition, et limiter les déplacements des opérateurs tout en réduisant les manutentions manuelles via une automatisation de la préparation des commandes ;
  • la recherche de tarifs de transport compétitifs en apprenant à faire des arrangements entre le volume du stock, la fréquence des envois, les délais d’expédition et la promesse commerciale faite aux clients. Avec ces informations, vous pouvez négocier les tarifs auprès des différents opérateurs et retenir ceux offrant les meilleurs rapports qualité prix ;
  • une veille relative à tous les facteurs pouvant impacter les chaînes logistiques telles que la multiplicité des canaux de distribution, les nouveaux services de distribution ou l’évolution des réglementations environnementales.

2 – Réduire et prévenir les risques

La réduction des risques est un enjeu majeur de l’optimisation de la chaîne logistique. Le risque est en effet bien souvent la variable la plus impactante dans la vie d’une entreprise et celle étant la plus difficile à évaluer. Vous pouvez par exemple être responsable d’une erreur qui aura des répercussions chez votre client, ou subir le poids d’une erreur du fournisseur de votre fournisseur. Des situations compliquées, que l’on peut éviter grâce à une bonne prévention, l’optimisation du contrôle logistique et une relation de confiance avec les autres membres de la chaîne logistique. Ainsi, posséder une vision complète et fiable de sa chaîne logistique permet de réagir rapidement en cas de problème, et surtout, d’anticiper au maximum les risques liés à la chaîne logistique.

Utiliser des outils performants

L’optimisation de la chaîne logistique est une tâche fastidieuse qui requiert des calculs complexes. C’est pour cette raison qu’il est recommandé de la réaliser avec l’aide d’outils adaptés qui permettront de la rendre moins complexe. Des logiciels qui permettent de procéder aux analyses des données et aux opérations mathématiques sont aujourd’hui disponibles auprès des professionnels et offrent la possibilité de simuler les opérations en fonction de différentes données.