Courses

5 éléments à connaitre avant de créer son entreprise

24 février 2018

Ça y est, vous avez pris la courageuse décision de créer votre entreprise. Vous avez enfin pu trouver une bonne idée de business et vous êtes prêt à vous jeter à l’eau. Mais avant d’entreprendre, il existe quelques éléments importants à connaître. Nous en avons retenu cinq. Découvrons-les.

1. Les règles fiscales

Il est important de connaître les règles fiscales avant de créer son entreprise. Par exemple, vous devez vous inscrire au registre des taxes. Si vous avez déjà réalisé vos premières ventes taxables, alors ne tardez pas à vous inscrire au registre fiscal. Vous devez bien connaitre les règles fiscales. Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à demander de l’aide auprès d’un spécialiste en fiscalité. Ce dernier pourra vous donner toutes les informations nécessaires pour que vous puissiez démêler votre situation.

2. Toujours surveiller son fonds de roulement

Le Fonds de roulement est un élément important dans toute entreprise. En fiscalité comme en comptabilité, cette donnée permet de connaître la situation d’une entreprise à un moment donné. Le fonds de roulement représente la liquidité disponible pour couvrir les dépenses courantes d’une entreprise. Lorsqu’on crée une nouvelle entreprise, on n’est pas toujours informé sur les échéances de loyers ou de déclarations et perceptions des taxes. Si par exemple une échéance arrive alors que votre fonds de roulement est insuffisant, vous n’aurez pas d’autre choix que de recourir à un emprunt. Évitez de mettre votre entreprise dans des situations à risque en ajustant votre fonds de roulement aux besoins courants. Réservez-vous également une certaine marge.

3. Le plan financier

Avec un bon plan financier, vous aurez de la facilité à trouver du financement pour commencer vos activités et à long terme assurer les remboursements de dette et une bonne rentabilité. Les entreprises ne disposant pas d’un bon plan financier sont en général vouées à l’échec. À l’étape de création de votre entreprise, commencez par déterminer de manière objective votre capital de départ. Ensuite cherchez les sources de financement. Ces sources peuvent être votre famille, vos amis, la banque, les aides du gouvernement, etc. Sur la base des apports et des besoins de votre entreprise, vous pourrez élaborer le plan de financement initial. Durant l’exercice de vos activités, le plan de financement vous aidera à faire des prévisions financières.

4. Le statut juridique

On ne s’en rend pas forcément compte à la création d’une entreprise, mais le statut juridique influe beaucoup sur l’activité de l’entreprise. Vous devez donc choisir le meilleur statut pour votre entreprise. Les statuts possibles sont la SA, la SAS, la SARL, l’EURL, l’autoentrepreneur, l’entreprise individuelle, etc. Le statut juridique est perçu comme le cadre juridique légal qui détermine le régime social et fiscal ainsi que le niveau de risque de l’entrepreneur. N’hésitez pas à prendre conseil auprès des personnes avisées avant de choisir le statut juridique de votre entreprise.

5. L’amortissement des dépenses

L’amortissement des dépenses est une pratique courante dans toutes les entreprises. Cela permet de constater la dépréciation de vos biens et équipements sur de nombreuses années. Il existe plusieurs formes d’amortissement. En fiscalité, la DPA ou déduction d’amortissement fiscal se fait sur des biens corporels comme les bâtiments, les machines ou ordinateurs.